Feuille paroissiale du 10 décembre 2017 – 2ème dimanche de l’Avent – Année B

le chemin du seigneurLe rêve de Dieu                               Marc 1, 1-8

Lorsqu’une maman regarde son tout petit, elle ne peut parfois s’empêcher de se poser la question suivante : « Dans quel monde vas-tu grandir, mon bébé ? Sur quelles réalités vas-tu ouvrir tes grands yeux tout neufs ? ». En occident, le petit sera habituellement choyé, adulé, dorloté. Sous d’autres cieux le bruit des armes  ou les grandes migrations de la misère berceront étrangement ses petites oreilles. Mais sous toutes les latitudes, la question maternelle demeurera : « Dans quel monde vas-tu t’aventurer, mon tout petit ? »

Il y a pourtant un rêve de Dieu pour notre humanité.

> Lire la suite de l’édito du Père Michel dans la feuille paroissiale du 10 decembre 2017

Feuille paroissiale du 3 décembre 2017 – 1er dimanche de l’Avent – Année B

VeillezLa venue du Seigneur !                Mc 13, 33-37

« Ah ! Si tu déchirais les cieux, si tu descendais… » Une nouvelle fois, au début de l’Avent, ce cri monte vers Dieu, porté par la certitude du salut déjà donné, mais pas encore pleinement réalisé. Car notre Dieu est un Dieu qui vient, et Jésus Christ est pleinement engagé dans cette venue : « Il est, Il était et Il vient » (Ap 4,8). Encore faut-il bien nous situer devant ce mystère qui advient. Il serait vain de s’interroger sur le moment de la manifestation définitive du Seigneur : vieille tentation à laquelle succombent régulièrement les sociétés bouleversées et, aujourd’hui encore, bien des sectes qui s’érigent en prophètes de malheur. Ce n’est pas la date, imprévisible, de la Parousie qui doit nous préoccuper, mais son caractère décisif, le jugement qu’elle prononcera sur tout le cours de l’histoire et de notre vie personnelle.

> lire la suite de l’édito du Père Anatole dans la feuille paroissiale du 3 décembre 2017

Homélie du dimanche 26 novembre – Le Christ Roi de l’univers

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

Lire l’Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu (25, 31-46)

image h 26 novembreHomélie du père Michel

Quelle partie du texte de cet Évangile avez-vous retenue ? Celle qui parle de recevoir joyeusement la récompense infinie, le Royaume préparé depuis la fondation du monde ou bien celle qui est adressée aux gens qui sont à gauche du juge (aucune connotation politique) « allez-vous-en loin de moi, vous les maudits, dans le feu éternel préparé pour le diable et ses anges » ? On retient bien souvent le message le plus amer, peut-être aussi parce qu’il a été lu en dernier…

Lire l’homélie du dimanche 26 novembre

 

Appel aux dons pour l’autel de l’église Sainte Bernadette

Chers amis,

Savez-vous que, jadis, l’aménagement de notre église de sainte Bernadette n’avait pas été achevé ? Si un grand et beau retable avait été créé par Dominique Kaeppelin, il restait à réaliser un autel définitif qui puisse s’harmoniser avec le chœur moderne et lumineux de notre beau sanctuaire. Le même artiste a donc accepté avec enthousiasme de parachever son œuvre avec cette belle figuration de l’Agneau qui pourra désormais accompagner nos Eucharisties. Je viens donc solliciter votre participation pour que nous puissions apporter ainsi une nouvelle touche de beauté à la maison du Seigneur. Je vous en remercie,

Père Michel Tournade, osfs, curé

maquette-face-nouvel-autel

Téléchargez ici le feuillet d’appel aux dons :  Appel dons Autel – Impression

appel-dons-nouvel-autel-sainte-bernadette

Feuille paroissiale du dimanche 26 novembre – Le Christ Roi de l’univers

image fp 26 novembreJugement (Matthieu 25, 31-46)

Lorsqu’un souverain de l’antiquité venait visiter l’une des villes de son royaume, il entrait dans ses fonctions régaliennes de rendre la justice et de trancher les cas qui n’avaient pas pu être résolus par la juridiction locale. Pour cela, on installait un trône sous la porte principale de la cité et on lui présentait les personnes qui devaient être soumises à sa justice.
C’est donc cette image bien familière à ses auditeurs que nous propose Jésus …

Lire l’édito du père Michel dans la feuille paroissiale du dimanche 26 novembre

Homélie du dimanche 19 novembre – 33ème dimanche du temps ordinaire

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu (25, 14-30)

 

image h 19 novembreHomélie du père Michel

C’est énorme, un talent, c’est la plus grosse unité monétaire que l’on ait jamais imaginé. Il faudrait une brouette pour la transporter… Si vous vouliez donner un talent à la quête tout à l’heure, il vous faudrait mettre dans la corbeille une masse de 25 kilos de métal précieux et je ne suis pas très sûr que la corbeille résisterait …

Lire l’homélie du dimanche 19 novembre

Conférence Science et Foi au café du Curé

science-et-foi-cafe-du-cure-giovanni-lamannaVendredi 24 novembre à 20h00 au café du curé, une rencontre passionnante :
Directeur de recherche CNRS/IN2P3, le docteur Giovanni Lamanna est le responsable scientifique de l’équipe de recherche en astronomie gamma du LAPP (Laboratoire d’Annecy-le-Vieux de Physique des Particules) impliquée dans l’expérience H.E.S.S. (High Energy Steresocopic System) et dans le projet CTA (Cherenkov Telescope Array).

 

Il partagera avec nous ses convictions : comment concilier science et foi ?conference-science-et-foi-cafe-du cure-parabole

Feuille paroissiale du 19 novembre – 33ème dimanche du temps ordinaire

image fp 19 novembreLes talents ! Mt 25, 14-30

Encore et toujours la même insistance sur la vigilance active et l’audacieuse responsabilité requises de celui qui, un jour, accueille la parole du salut. Non sans quelque résonance polémique, cette fois : Mathieu, ici, songe manifestement à une communauté qui manque de zèle et s’endort sur ses lauriers. Le serviteur, qui s’est contenté d’enfouir son talent et d’exécuter servilement ce qu’il pense être la consigne, est qualifié de « mauvais et paresseux », de « bon à rien »…

Lire l’édito du père Anatole dans la feuille paroissiale du 19 novembre 2017

Feuille paroissiale du 12 novembre 2017- 32ème dimanche ordinaire – Année A

images3Cortège nocturne      Matthieu 25, 1-13

Dix jeunes filles guettaient dans la nuit l’arrivée de l’époux pour former un joyeux cortège de noces. Cinq d’entre elles avaient pris la précaution de se munir d’une réserve d’huile et cinq ne l’avaient pas fait. On connaît la suite. Invitées à aller chez le marchand d’huile se procurer des flacons de réserve, les imprévoyantes ratent finalement le cortège,  les commerces ouverts «24H/24 » n’étant pas si fréquents. Elles demeurent finalement exclues des lumineuses festivités, de la joie et des chants.

> Lire la suite de l’édito du Père Michel dans la feuille paroissiale du 12 novembre 2017